Plus de 600.000€ de dons pour la recherche - 2016

Conférence / Diner dansant / Rohrbach-lès-Bitche / 30 avril

Solidarité Longeville un chèque pour « Laura, Les Couleurs de la Vie »

Mme André remet un chèque de 2.186,84 € à Michel Ledig président de l'association "Laura, les couleurs de la vie".

Il y a quelques semaines, l’association Solidarité Longeville qui a son siège à Longeville-lès-St-Avold organisait un repas dansant qui a connu un beau succès. Les bénéfices de la journée étaient destinés à l’association Laura, les couleurs de la vie créée à Rimling en décembre 2004. Michel Ledig, président, et trois membres du comité, ont donc été les invités des organisateurs de cette manifestation pour la remise d’un chèque d’un montant de 2.186,84 €, chèque qui s’ajoutera à tous les dons recueillis ces derniers mois à travers toute la région.

Ainsi, un chèque global de plus de 36.000 € sera remis officiellement pour la recherche à l’équipe du professeur Chastagner de l’hôpital de Nancy-Brabois lors d’une cérémonie qui se déroulera lundi soir à 18 h, salle Schuman à Rohrbach-lès-Bitche. Cette somme importante permettra de financer intégralement un appareil Oxylite dont le professeur avait évoqué l’importance lors de sa venue à Rohrbach en avril dernier.

Pour de plus amples renseignements concernant les actions menées par l’association dont le but est de venir en aide aux enfants victimes de maladies infantiles graves, on peut consulter le site internet : lauralescouleursdelavie.com

La salle était comble pour le déjeuner dansant organisé par l’association « Solidarité Longeville ».

Paru en : juillet 2005  (Pays de Bitche)

A Bitche, plus de 370 personnes à la fête de Noël des seniors

Les personnes âgées ont vécu une après-midi divertissante autour d'un repas et d'une animation musicale.

Hier, la municipalité de Bitche a convié les personnes âgées à la fête de Noël des seniors à l’espace Cassin de Bitche. Dès 11 h 30, la mise en place des 370 invités a commencé. Une tâche immense pour les organisateurs. Vers 12 h 30, tout le monde avait trouvé sa table. Dans son discours, le maire, Edmond Stenger, a rappelé combien il était important de penser aux seniors, notamment en cette période de Noël. Puis, l’animation a pu commencer en complément du repas. Laura et son papa Michel Ledig, de Rimling, qui ont engagé une action pour collecter des fonds en faveur de la recherche sur les maladies infantiles graves, ont poussé la chansonnette sur la scène joliment décorée par les élèves du collège Kieffer de Biche. Plus tard dans l’après-midi, il y a eu une tombola et la prestation de la chanteuse Sophie. Bref , une divertissante journée pour tous.


Paru en : décembre 2003

A Montbronn, un bel élan de solidarité au profit de l’AREMIG

Le 30 janvier, la salle polyvalente était bondée pour le déjeuner dansant organisé par une poignée de musiciens du Pays de Bitche en faveur de l’AREMIG. Le bilan de l’opération est satisfaisant.

Quelques dizaines de personnes bénévoles étaient présentes pour la remise du chèque de 50.000 F (7.622 €) à l’AREMIG dans la salle polyvalente de Montbronn.

L’AREMIG est une Association pour la Recherche et les Etudes des Maladies Infantiles Graves. Plus de deux mois après un déjeuner dansant organisé en faveur de cette association à Montbronn, les responsables de l’action ont dressé le bilan de cette manifestation.

Une réception a eu lieu à la salle polyvalente de Montbronn, à l’occasion de la remise officielle d’un chèque de 50.000 F (7.622 €) à Mme Renaud, responsable de la Maison des Parents et présidente de l’AREMIG. La cérémonie s’est déroulée en présence du maire, Francis Sidot, qui a exprimé sa satisfaction d’avoir pu contribuer à donner de la joie aux enfants malades et du réconfort aux parents concernés par des situations très douloureuses. « Il est heureux de constater une fois de plus que la solidarité n’est pas un vain mot dans le Pays de Bitche » a noté le maire de Montbronn. Autour du maire se trouvaient également les musiciens du Pays de Bitche dont Michel Ledig et de nombreux membres bénévoles qui ont oeuvré lors de la journée du 30 janvier.

Rester proche des enfants malades

En remettant le chèque à Mme Renaud, très émue devant ce nouvel élan de générosité et de solidarité, Michel Ledig l’instigateur de cette action en 1999 à voulu rappeler que l’AREMIG poursuit trois buts précis : « aider les enfants hospitalisés pour une longue durée , aider les parents et aider la recherche. Il n’est rien de pire pour les parents que d’avoir un enfant atteint d’une maladie grave. On a l’impression que le monde autour de vous s’écroule. L’aremig contribue à soulager la peine en rendant le séjour de l’enfant à l’hôpital le plus agréable possible. Grâce à la maison des parents gérée par Mme Renaud, les parents peuvent rester le plus près possible de leur enfant durant cette cruelle épreuve », à souligné Michel Ledig qui sait de quoi il parle puisqu’il a connu cette situation durant toute une année. Il a insisté également sur le troisième but poursuivi par l’association, à savoir financer la recherche. «Je peux vous affirmer que les moyens de lutte contre la maladie ont beaucoup évolué et continueront à évoluer ».

Le merveilleux sourire d’un enfant

Lui aussi a tenu à remercier tous ceux qui ont contribué au succès du déjeuner dansant du 30 janvier : la municipalité de Montbronn qui à mis gratuitement la salle à disposition, les sponsors qui ont offert des lots pour la tombola, ses amis musiciens qui pour la seconde année ont tous répondu présents. « En vous remettant ce chèque de 50.000 F (7.622 €), dira t’il à l’attention de Mme Renaud, je ne peux m’empêcher de penser à ces enfants actuellement hospitalisés et à ces parents dans la tristesse. J’espère que ce don permettra d’illuminer encore quelques visages remplis de peine car rien n’est plus beau que le sourire d’un enfant ».

Paru en : février 2000  (Pays de Bitche)

A Montbronn, plus de 450 personnes applaudissent les musiciens de la solidarité

Le déjeuner dansant organisé dans la salle polyvalente de Montbronn et animé par une douzaine de musiciens venus de tout le pays de Bitche a connu un vif succès. En effet plus de 450 personnes se sont retrouvées dans une salle comble. Cette manifestation marquée du signe du bénévolat le plus total tant pour les musiciens que pour le personnel de service, était organisée au profit de l’AREMIG (Association pour la recherche et les études dans les maladies infantiles graves) de Nancy-Brabois. La recette dont la remise du chèque aura lieu prochainement de façon officielle, servira avant tout à améliorer les structures d’accueil des parents d’enfants malades. De même, elle sera utilisée pour acheter des téléviseurs, des magnétophones, des interphones, des jeux et autres livres pour les enfants, afin de les aider à passer ce cap difficile et accélérer la guérison. L’Arémig aide quotidiennement les enfants malades à supporter l’isolement que leur impose la maladie. C’est ainsi qu’a été construit à proximité de l’hôpital, la Maison des parents, destinée à héberger et à accueillir les familles d’enfants hospitalisés. La présence de l’un des parents peut en effet aider, durant une longue période d’hospitalisation, à éviter des troubles psychologiques graves chez l’enfant.

Paru en : février 2000 (Pays de Bitche)

A Soucht, un déjeuner dansant réussi

Le 25 octobre, la chorale Chœurs Joyeux organisait, sur proposition d’une dizaine de musiciens du Pays de Bitche, un déjeuner dansant en faveur de la recherche sur les maladies infantiles graves. Bilan.

Une cinquantaine de personnes bénévoles étaient présentes pour la remise de ce chèque de 74.260,09 Francs (11.320,87 €).

Samedi à eu lieu une sympathique réception à la salle polyvalente, à l’occasion de la remise du chèque aux responsables de l’AREMIG (Association pour la Recherche et les études dans les Maladies Infantiles Graves). C’est en présence du maire Joseph Krebs, des musiciens du Pays de Bitche et de tous les membres bénévoles qui ont œuvré lors de cette journée que le Président Marcel Lauer remit un chèque de 74.260 F (11.320 €) à Mme Renaud, responsable de la Maison des parents et membres de l’AREMIG.

Très émue, celle-ci eut du mal à trouver les mots pour qualifier un tel élan de solidarité et de générosité de toute une région en faveur de cette association qui vient en aide aux familles d’enfants malades. Elle adressa un grand merci à toutes les personnes présentes et à toutes celles qui ont contribué, de près ou de loin, à la réussite de cette manifestation. Un merci également à la chorale qui a tout mis en œuvre pour garantir le succès de cette fête qui s’est vue remettre des mains de Mme Renaud une plaquette gravée « Premier Prix de Solidarité ».

Le maire Joseph Krebs remercia à son tour toutes les personnes qui, par leur dévouement et leur disponibilité, ont contribué à la réussite de cette journée. M. Lauer salua chaleureusement Michel Ledig, l’instigateur de cette action qui, avec beaucoup de courage, a su entreprendre ce challenge afin de donner plus de moyens aux personnes qui se dévouent pour les enfants malades et leurs familles, par le biais de l’AREMIG.

Paru le : 25 octobre 1998  (Pays de Bitche)